Tag Archives: Niger

Niger: Les avocats des activistes incarcérés, suite aux manifestations contre la Loi de Finances 2018 au Niger, portent plainte

le 14 mai, 2018

Les avocats des activistes incarcérés, suite aux manifestations contre la Loi de Finances 2018 au Niger, portent plainte

Les avocats des acteurs de la société civile arrêtés et incarcérés, dans le cadre des manifestations contre la Loi de finances 2018, ont porté plainte le 11 mai dernier.

« Nous avons jugé utile de déposer une plainte contre X au niveau du parquet de l’instance de Niamey, pour détention arbitraire de nos clients », a confié Me Abdoussalam Cissé, un des avocats de ces leaders.

Cette plainte est motivée par un constat : la lenteur observée dans l’avancement du traitement du dossier de ces activistes au niveau des juridictions nigériennes.  « Nous considérons globalement que c’est toujours le statu quo. Il n’y a eu aucune avancée dans ce dossier », explique Me Cissé Abdoussalam.

En effet, cela fait 48 jours qu’une trentaine de leaders de la société civile et militants des droits de l’Homme, dont un avocat, ont été incarcérés, « sans être entendus par le juge en charge du dossier », selon leurs avocats. Il est notamment reproché aux manifestants emprisonnés : l’organisation et la participation à une manifestation interdite, la complicité de destruction de biens publics et privés et l’appel à un mouvement insurrectionnel.

https://www.niameyetles2jours.com/la-gestion-publique/justice/1405-2269-les-avocats-des-activistes-incarceres-suite-aux-manifestations-contre-la-loi-de-finances-2018-au-niger-portent-plainte

http://www.rfi.fr/afrique/20180512-niger-avocats-societe-civile-depot-plainte-instruction-point-mort

http://afrique.lepoint.fr/actualites/niger-mais-que-se-passe-t-il-pour-les-activistes-de-la-societe-civile-en-detention-14-05-2018-2218294_2365.php

Advertisements

Niger: Arrestations de l’avocat Lirwana Abdourahmane et d’autres défenseurs des droits de l’homme

le 23 avril, 2018

Image result for CCBEhrd_lirwana_abdourahmane.jpg

Je vous écris au nom du Conseil des barreaux européens (CCBE). Le CCBE représente les barreaux de 45 pays, soit plus d’un million d’avocats européens. Le CCBE accorde beaucoup d’importance au respect des droits de l’homme et à l’État de droit. Il est particulièrement inquiet au sujet de la situation des défenseurs des droits de l’homme dans le monde entier.
Le CCBE souhaite exprimer sa préoccupation concernant la situation de l’avocat Lirwana
Abdourahmane qui a été arrêté le mois dernier, avec d’autres défenseurs des droits de l’homme (Ali Idrissa, Moussa Tchangari et Nouhou Arzika).
D’après les informations que nous avons reçues, ils ont été arrêtés le 27 mars dernier par les forces de sécurité à Niamey, au Niger, suite à une manifestation organisée le 23 mars pour exiger l’abrogation de la loi des finances pour 2018. Aucun mandat d’arrêt n’a été présenté au moment de leur arrestation. Ils ont été accusés d’« avoir organisé et participé à une manifestation interdite » et de « complicité dans la destruction de biens » et sont actuellement en attente de jugement.
Nous comprenons que ce n’est pas la première fois que ces personnes subissent des pressions en raison de leurs activités de défense des droits de l’homme au Niger, en particulier leurs activités visant à dénoncer les violations commises dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

http://www.ccbe.eu/fileadmin/speciality_distribution/public/documents/HUMAN_RIGHTS_LETTERS/Niger_-_Niger/2018/FR_HRL_20180423_Niger_Arrestations-de-l-avocat-Lirwana-Abdourahmane-et-d-autres-defenseurs-des-droits-de-l-homme.pdf

https://www.fidh.org/fr/themes/defenseurs-des-droits-humains/niger-detention-arbitraire-et-harcelement-judiciaire-de-m-ali-idrissa

https://labarinfo.com/article/arrestation-de-Me-Lirwana-Abdourahmane-avocat-activiste-reaction-du-barreau-du-Niger-286

https://www.frontlinedefenders.org/en/profile/lirwana-abdourahmane

https://www.secours-catholique.org/sites/scinternet/files/comm_presse/cp-tlp-arrestationniger-15avril2018_v2.pdf

https://ua.amnesty.ch/urgent-actions/2018/04/030-18?ua_language=fr

Niger: Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République du Niger

le 14 janvier, 2016

 

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République du Niger

Les barreaux membres de la Conférence Internationale des Barreaux s’associent à la résolution prise par le Barreau du Niger et par laquelle celui-ci sollicite qu’il soit ordonné à la DGDSE de cesser d’utiliser des prérogatives qui sont dévolues au seul pouvoir judiciaire. Ils expriment également leur solidarité au barreau du Niger et aux avocats du Niger dans leurs démarches de protestation.

Une lettre ouverte a été adressée ce jour par Monsieur le bâtonnier Bernard Vatier, secrétaire général de la CIB, à Monsieur le Président de la République du Niger S.E.M. Issoufou Mahamadou.

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République du Niger

Niger – Détentions extrajudiciaires : les avocats nigériens en grève

http://nigerdiaspora.net/les-infos-du-pays/politique-niger/politique-niger/item/72579-declaration-de-l-ordre-des-avocats-du-niger-du-09-janvier

http://www.actuniger.com/societe/10857-l%E2%80%99ordre-des-avocats-nig%C3%A9riens-s-inqui%C3%A8te-du-climat-d%C3%A9l%C3%A9t%C3%A8re-au-niger.html