Tag Archives: Morocco

Morocco arrests former human rights minister

22/11/22

Moroccan authorities on Monday arrested former human rights minister and lawyer Mohammed Ziane, the same day an appeals court upheld an initial judgment of three years’ imprisonment, the prosecutor’s office in Rabat said. Human rights advocates had contested the charges against Ziane, who is also the founder of the Moroccan Liberal Party.

He was found guilty of charges including insulting and attempting to influence the judiciary, instigating people to violate measures to contain COVID-19 using social media, contempt of institutions, adultery, sexual harassment and setting a bad example for children, the prosecutor’s office said in a statement. A national body of rights activists defending prisoners of conscience said in a statement on Monday that it was “extremely shocked at the arbitrary arrest” of Ziane, who is also a former head of the Bar Association.

Ziane was an outspoken critic of Moroccan public authorities and has defended many journalists taken to court in what human rights advocates have called trumped-up charges. Earlier this month, a Moroccan court sentenced human rights activist Rida Benotmane to three years in jail on the charge of contempt for institutions after he used social media to urge protests against restrictive measures to contain the spread of COVID-19 last year.

In September, Fatima Karim was sentenced to two years in prison for “insulting Islam” after she published on her Facebook page satirical posts on the religion.

https://www.devdiscourse.com/article/law-order/2260365-morocco-arrests-former-human-rights-minister

https://www.reuters.com/world/africa/morocco-arrests-former-human-rights-minister-2022-11-21/

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/11/21/mohammed-ziane-avocat-et-ex-ministre-des-droits-de-l-homme-arrete-et-incarcere-au-maroc_6150970_3212.html (FRANCAIS)

https://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/maroc-un-celebre-avocat-ex-ministre-des-droits-de-l-homme-arrete-et-incarcere_2183931.html

https://information.tv5monde.com/afrique/maroc-l-avocat-mohamed-ziane-condamne-trois-ans-de-prison-ferme-446077

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Ziane

Morocco: PL sur la profession d’avocat : Les toges noires battent le pavé

21/10/22

Les avocats ont manifesté ce vendredi 21 octobre devant le ministère de la Justice à Rabat, pour protester contre le projet de loi régissant la profession. Les protestataires dénonçaient une approche unilatéraliste du ministère de tutelle qui a élaboré le texte, sans aucune concertation avec les professionnels.

Le projet de loi encadrant la profession d’avocat, et tant attendu par les professionnels, a récemment fuité, soulevant ainsi une vague de contestation dans les rangs des toges noires.

Alors que ce projet de loi devrait régir la profession en révision notamment les conditions d’accès ou encore la formation, les avocats ont exprimé leur mécontentement de contenu du PL qui a été conçu dans une approche purement unilatérale par le ministère de la Justice, selon les protestataires, et sans aucune concertation avec les professionnels.

« Les avocats sont réunis aujourd’hui autour d’un seul homme, c’est le ballet des toges noires, pour contester la loi sur la profession d’avocat que tente de passer de force le gouvernement et le ministère de la justice, sans aucune participation des avocats, sans aucun mécanisme de concertation avec les avocats, alors que ces derniers sont au centre de cette loi qui représente la constitution de la profession et la constitution de la défense, ce qui est quelque part une annihilation de l’avocature au Maroc« , a confié au micro de Hespress Fr, Maître Omar Benjelloun, membre du Conseil de l’Ordre des avocats de Rabat.

[…]

https://fr.hespress.com/285565-pl-sur-la-profession-davocat-les-toges-noires-battent-le-pave.html

https://www.libe.ma/Le-Forum-des-avocats-ittihadis-met-a-nu-les-failles-du-projet-de-loi-encadrant-la-profession-des-avocats_a135709.html

https://lematin.ma/express/2022/pre-projet-loi-lexercice-profession-davocat-ministere-justice-se-met-dos-robes-noires/381287.html

https://cgem.ma/avocats-rejettent-avant-projet-de-loi/

https://morocco.dayfr.com/local/280896.html

https://morocco.detailzero.com/news/83595/Angry-lawyers-A-Ouahbi-more-isolated-than-ever.html (ENGLISH)

Morocco: L’avocat Mohamed El Haini suspendu par le Barreau de Rabat

20/10/22

Le Barreau de Rabat a suspendu l’avocat Mohamed El Haini de ses fonctions pour une durée de 3 ans, lors d’un conseil de discipline tenu mardi 18 octobre 2022.

Cette décision a été prise pour des “raisons disciplinaires”, “suite à des accusations de propos violents et insultants contre un bâtonnier du barreau de Rabat et son Conseil”.

Réagissant à cet arrêt, l’Association de Défense des Droits de l’Homme a affirmé, dans un communiqué, qu’”elle a été étonnée par une telle décision prise par une ancienne entité connue par son militantisme de défendre les droits de l’Homme, de la liberté d’expression et de la profession de l’avocat, considérée comme une véritable école de droit au fil des générations”.

L’association a rassuré, dans le même communiqué, tous ses membres et a indiqué qu’”elle entend contester cette décision auprès de la Cour d’appel de Rabat et que le différend sera résolu sur la base de la sagesse, de la patience et de la loi”.

https://lematin.ma/express/2022/lavocat-mohamed-el-haini-suspendu-barreau-rabat/382160.html

https://www.lopinion.ma/Polemique–Mohammed-El-Haini-rejoint-le-Barreau-de-Rabat_a22626.html

https://www.ohchr.org/fr/instruments-mechanisms/instruments/basic-principles-role-lawyers

https://news.eseuro.com/noticias/1067087.html (ESPANOL)

https://www.ohchr.org/es/instruments-mechanisms/instruments/basic-principles-role-lawyers

https://www.ohchr.org/en/instruments-mechanisms/instruments/basic-principles-role-lawyers (ENGLISH)

Morocco: Maroc : les avocats en colère contre des magistrats

14/07/22

Les avocats ont manifesté mercredi dans l’enceinte de la Cour d’appel de Casablanca pour dénoncer l’ingérence dans les affaires du « pouvoir judiciaire et ses décisions », protestant ainsi contre les propos diffamatoires contre une avocate, attribués à des magistrats.

Les avocats ont exprimé leur colère contre les propos diffamatoires tenus par la présidente d’une Chambre à la Cour de cassation et le président d’une Chambre criminelle à la Cour d’appel de Casablanca, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. Les deux magistrats auraient discuté, lors d’un entretien téléphonique qui a été rendu public, du sort réservé à deux détenus impliqués dans une affaire judiciaire en cours, accusant l’avocate assurant leur défense « d’intermédiaire véreux agissant à l’insu des juges ».

« Cet enregistrement a ébranlé toutes les valeurs d’indépendance, de neutralité et d’impartialité de la justice. Le contenu de cette conversation a porté une grave atteinte aux textes, règles et principes consacrés par la Constitution », a indiqué dans un communiqué l’Ordre des avocats qui entend porter plainte pour ces propos jugés diffamatoires et « irresponsables » afin que les présumés auteurs subissent la rigueur de la loi. Selon l’Ordre, ces propos violent « l’article 40 de la loi organique fixant le statut des magistrats ».

[…]

https://www.bladi.net/maroc-manifestation-avocats-cour-appel-casablanca,94771.html

https://fr.le360.ma/politique/nouveaux-rebondissements-dans-laffaire-de-lenregistrement-audio-attribue-a-des-magistrats-263566

https://www.bladi.net/maroc-bnpj-enquete-magistrats-corruption,94662.html

https://crisis24.garda.com/alerts/2022/07/morocco-lawyers-plan-to-protest-outside-court-of-appeal-in-casablanca-july-13 (ENGLISH)

Pegasus project: spyware leak suggests lawyers and activists at risk across globe

19/07/21

Rodney Dixon, a lawyer who has taken on human rights cases was selected for targeting in 2019

Leaked records show dissidents and those who help them prominent among those under threat from NSO spyware

A leak of phone data suggests human rights lawyers, activists and dissidents across the globe were selected as possible candidates for invasive surveillance through their phones.

Their mobile phone numbers appeared in leaked records, indicating they were selected prior to possible surveillance targeting by governmental clients of the Israeli company NSO Group, which developed the Pegasus spyware.

The records were obtained by the nonprofit organisation Forbidden Stories and shared with a consortium of media outlets including the Guardian.

NSO has repeatedly said Pegasus, which can access all data on a target’s device as well as turn it into an audio or video recorder, is meant for use only against terrorists and serious criminals.

The selection of activists, dissidents and journalists by NSO clients paints a very different picture, though one that campaigners will say was grimly predictable given the tool has been sold to some of the world’s most repressive regimes.

[…]

The lawyers at risk from surveillance

Lawyers also feature heavily in the leaked data.

Rodney Dixon, a prominent London-based lawyer, who has taken on numerous high-profile human rights cases, was selected for targeting in 2019. Forensic analysis of his device showed Pegasus-related activity but no successful infection.

His clients have included Matthew Hedges, a British doctoral student jailed in the UAE, and Hatice Cengiz, the fiancee of the murdered Saudi journalist Jamal Khashoggi. She was also targeted with Pegasus, with forensics showing evidence of a successful infection.

Dixon said: “No one should be targeted in this fashion. For lawyers it is particularly concerning as it violates the fundamental principles of lawyer-client privilege and confidentiality, which are central to fair and just legal proceedings.”

Forensic analysis on the phone of the French human rights lawyer Joseph Breham shows it was compromised multiple times with Pegasus in 2019, and the leaked records suggest he had previously been selected for potential targeting by Morocco.

[…]

https://www.theguardian.com/news/2021/jul/19/spyware-leak-suggests-lawyers-and-activists-at-risk-across-globe

https://www.bbc.com/news/technology-57881364

https://www.thequint.com/news/india/pegasus-activists-journos-lawyers-accused-in-elgar-parishad-case-also-tagged

https://www.theguardian.com/news/video/2021/jul/19/pegasus-the-spyware-technology-that-threatens-democracy-video

https://www.arabnews.com/node/1896746/world

https://en.wikipedia.org/wiki/Pegasus_(spyware)

https://www.lemonde.fr/projet-pegasus/article/2021/07/18/projet-pegasus-revelations-sur-un-systeme-mondial-d-espionnage-de-telephones_6088652_6088648.html (FRANCAIS)

https://www.lemonde.fr/projet-pegasus/article/2021/07/19/projet-pegasus-comment-la-societe-israelienne-nso-group-a-revolutionne-l-espionnage_6088692_6088648.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/disparition-d-un-journaliste-saoudien/enquete-le-projet-pegasus-un-logiciel-espion-utilise-par-des-etats-pour-cibler-des-politiques-des-journalistes-des-avocats-y-compris-des-francais_4707199.html

Morocco/Belgium: Christophe Marchand, l’avocat de Omar Radi interdit d’accès au Maroc

29/06/21

L’avocat belge Christophe Marchand a été interdit d’accès au Maroc, à son arrivée à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, le lundi 28 juin vers 21 heures. Il devait assister au procès du journaliste Omar Radi, prévu le lendemain, a rapporté le journal belge lesoir.be.

Dans une vidéo mise en ligne par l’avocat sur Facebook, Me Marchand précise que « j’ai passé la nuit dans une salle dans la zone de transit. Je n’ai pas mon passeport. Le vol pour Bruxelles est prévu à 12h50 (mardi 29 juin). »

Le cabinet d’avocats “Jus Cogens” précise dans un communiqué de protestation que l’avocat sera expulsé vers la Belgique dans le courant de la journée du mardi, “l’avocat a passé la nuit du lundi à mardi dans la zone de transit de l’aéroport de Casablanca.”

En Europe, l’avocat belge est connu pour sa défense de plusieurs personnalités dans des affaires médiatisées. C’est le cas notamment du fondateur de Wikileaks, Julian Assange. Au Maroc, il avait pris la défense du détenu belge Ali Aarass mais aussi d’Abdelkader Belliraj.

https://www.yabiladi.com/articles/details/111769/affaire-omar-radi-l-avocat-christophe.html

https://plus.lesoir.be/381201/article/2021-06-29/un-avocat-belge-expulse-du-maroc

https://www.moroccoworldnews.com/2021/06/343151/moroccos-decision-to-deny-entry-to-belgian-lawyer-christophe-marchand-is-sovereign (ENGLISH)

https://manilastandard.net/news/world-news/358446/moroccan-journalist-radi-protests-detention-before-judge.html

https://myprivacy.dpgmedia.be/consent/?siteKey=Uqxf9TXhjmaG4pbQ&callbackUrl=https%3a%2f%2fwww.hln.be%2fprivacy-gate%2faccept-tcf2%3fredirectUri%3d%252fbuitenland%252fbelgische-advocaat-wordt-marokko-uitgewezen%257ea20dca9f%252f (VLAAMS)

https://www.swissinfo.ch/spa/marruecos-libertades–actualizaci%C3%B3n-_marruecos-expulsa-a-un-abogado-belga-que-asist%C3%ADa-a-juicio-de-un-periodista/46746256 (ESPANOL)

https://www.noticiasaominuto.com/mundo/1785115/marrocos-expulsa-advogado-belga-que-compareceu-a-julgamento-de-jornalista (PORTUGUES)

Morocco: L’Ordre des avocats de Rabat dénonce l’agression de Me Abderrahmane Benameur

08/04/21

L’Ordre des avocats de Rabat a dénoncé mercredi, la violence dont a fait l’objet l’avocat et ancien bâtonnier Abderrahmane Benameur. Dans un communiqué, le bâtonnier du barreau de Rabat a dénoncé l’intervention de «certains membres de la force publique» contre «le doyen des avocates et avocats au Maroc», et l’atteinte à «sa liberté», après l’avoir «soumis à une violence sans raison, en violation flagrante de son droit constitutionnel à sa libre circulation dans l’espace public». 

«Nous rappelons aux responsables de l’application de la loi au sein des forces publiques, qui ont menacé et violenté (Abderrahmane Benameur), qu’ils sont obligés dans leur conduite et dans l’exercice de leurs fonctions de respecter et protéger la dignité des personnes et assurer et consolider les droits de l’Homme», fustige le communiqué.

«L’Ordre des avocats de Rabat dénonce ce qui a été pratiqué contre (…) Maître Abderrahmane Benameur et considère cela comme un abus de pouvoir (…), une violation du droit national et international et un crime puni par la loi.»

[…]

https://www.yabiladi.com/articles/details/108300/l-ordre-avocats-rabat-denonce-l-agression.html

Western Sahara/Morocco/Spain: Sahara occidental : L’avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée

le 20 août, 2019

L’avocate espagnole Cristina Martinez a été empêchée, dimanche, pour la deuxième fois en moins d’un mois, par l’occupant marocain de se rendre dans la ville d’El Ayoun occupée, a rapporté hier l’APS, relayant des médias espagnols.

Arrivée dimanche à l’aéroport de Casablanca avant de se rendre à El Ayoun occupée, l’avocate espagnole s’est vue interdire de continuer son chemin vers la capitale sahraouie par des agents marocains sans lui fournir de motif à ce sujet, a indiqué l’agence de presse espagnole, Efe. «La police marocaine m’attendait à la porte de l’avion. Sans m’expliquer, ils m’ont informée que je ne pouvais pas me rendre dans les zones occupées du Sahara occidental», a déclaré Mme Martinez, qui a déjà été expulsée par les autorités d’occupation marocaines le 6 août dernier.

L’avocate espagnole devait assister, en tant qu’observateur international, au procès illégal convoqué par le régime marocain contre 8 militants sahraouis arrêtés le 19 juillet dernier, après les manifestations pacifiques de célébration de la victoire de l’équipe d’Algérie de football lors de la finale de la Coupe d’Afrique des nations.

Ce jour-là, la célébration avait culminé avec le meurtre d’une jeune manifestante sahraouie, Sabah Othman Omeida, et plusieurs cas de blessés graves parmi les manifestants causés par l’intervention violente des agents de la police marocaine, venus réprimer les Sahraouis. Selon des sources médiatiques locales, la jeune militante sahraouie a été tuée par un véhicule de la police marocaine qui a foncé à pleine vitesse sur la foule sortie célébrer pacifiquement la victoire de l’équipe algérienne face à la sélection sénégalaise.
Au cours de ces manifestations, des dizaines d’autres militants sahraouis ont été arrêtés arbitrairement par les forces d’occupation marocaine et aucun détail n’a été communiqué sur leur état de santé et leur lieu de détention.

Durant l’année 2019, le Maroc a expulsé plus de 30 observateurs internationaux, avocats et journalistes qui devaient se rendre au Sahara occidental occupé pour s’enquérir, notamment, de la situation des droits de l’homme et des conditions de détention des militants politiques sahraouis.

Sahara occidental : L’avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée

https://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2019/08/19/22333.html

https://www.bladi.net/avocate-espagnole-expulsion-maroc,58479.html

Une avocate espagnole souhaitant se rendre à Laâyoune de nouveau refoulée

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/140852/?comopen

https://en.yabiladi.com/articles/details/82315/sahara-spanish-lawyer-expelled-from.html (ENGLISH)

https://www.spsrasd.info/news/en/articles/2019/08/20/22346.html (ENGLISH)

https://www.ecsaharaui.com/2019/08/urgente-marruecos-retiene-en-casablanca.html (ESPANOL)

https://kaosenlared.net/marruecos-impide-por-segunda-vez-a-la-abogada-cristina-martinez-llegar-a-el-aaiun-al-prohibir-su-acceso-a-casablanca/ (ESPANOL)

https://www.ecsaharaui.com/2019/08/exteriores-remitio-la-abogada-cristina.html (ESPANOL)

Morocco: Maroc : L’avocat d’El Mahdaoui et des détenus du Hirak Mohamed Messaoudi a été arrêté

le 24 juillet, 2019

L’avocat Mohamed Messaoudi, membre de la défense des détenus du Hirak et du journaliste marocain Hamid El Mahdaoui, a été arrêté mardi et placé en détention, conformément à l’application d’une décision de justice qui le condamne à un an de prison ferme.

Selon Al Aoual, l’affaire remonte à 2011. L’avocat aurait «provoqué un accident de la circulation dans lequel quatre personnes ont perdu la vie».

Les sources du média précisent que ce dossier «était traité par le tribunal de Settat où l’incident s’est produit». «Après que l’affaire soit passée par toutes les étapes, le jugement était devenu définitif avant qu’il ne soit exécuté», précisent-elles.

Les sources d’Al Aoual déplorent toutefois que «les autorités n’aient pas informé le barreau de Casablanca, auquel appartient Mohamed Messaoudi, bien que la loi l’impose».

https://www.yabiladi.com/articles/details/81453/maroc-l-avocat-d-el-mahdaoui-detenus.html

Mohamed Messaoudi, avocat du Hirak et du 20 février, placé en détention

Image may contain: 4 people, people smiling

Morocco: Le Maroc empêche de nouveau la présence d’avocats

le 25 juin  2019

Ces expulsions d’avocats et d’observateurs surviennent après celle, enregistrée le 19 mai dernier, d’une autre délégation d’avocats espagnols qui devait se rendre au Sahara occidental occupé pour assister au procès, prévu le 20 mai, de la journaliste sahraouie.

Les autorités marocaines ont empêché l’accès à El Ayoun occupée aux avocats espagnols Miguel Angel Jerez, Jose Maria Costa et Ines Miranda, a rapporté hier l’APS citant les médias espagnols.

Ils sont accrédités par le Conseil général du droit espagnol (CGAE) pour assister au procès de la journaliste sahraouie Nazha El Khalidi, prévu hier, 24 juin. Elle est poursuivie pour ses activités de défense des droits de l’homme dans les territoires sahraouis occupés.

Arrivés dans la capitale du Sahara occidental occupé en provenance de Las Palmas de Gran Canaria, les juristes espagnols ont été empêchés par la police marocaine de descendre de l’avion et ont dû rentrer le même jour aux îles Canaries, ont poursuivi les mêmes sources.

Selon le site d’information sahraoui Equipe Media, deux autres observateurs internationaux n’ont pas aussi été autorisés samedi à se rendre à l’aéroport de Casablanca (Maroc) pour assister au procès de la journaliste sahraouie.

Ces expulsions d’avocats et d’observateurs surviennent après celle, enregistrée le 19 mai dernier, d’une autre délégation d’avocats espagnols qui devait se rendre au Sahara occidental occupé pour assister au procès prévu le 20 mai contre la journaliste sahraouie, avant d’être reporté au 24 juin.

https://www.elwatan.com/edition/international/le-maroc-empeche-de-nouveau-la-presence-davocats-25-06-2019

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/138485

La journaliste sahraouie Nazha El Khalidi jugée à El Ayoun sans témoins internationaux