Tag Archives: CPI

CPI: Avocate d’une ONG palestinienne à la CPI, elle est menacée de mort

24 août, 2016

Nada_Kiswanson

Jamais il n’a été aussi difficile, où que l’on soit dans le monde, de défendre les Droits de l’Homme. Du moins sans paraître aussitôt quelqu’un qui est «pour» ou «contre», qu’il s’agisse du gouvernement du pays où l’on vit, de la religion majoritaire ou d’une autre minoritaire, d’un groupe ethnique ou culturel donné – bref, défendre les droits pour défendre les droits, la politique mondiale d’aujourd’hui ne l’admet pas. En Palestine, où se poursuit voire s’étend l’occupation par Israël de territoires qui ne lui sont pas internationalement reconnus, le Gouvernement de Benyamin Netanyahu est allé encore plus loin : quiconque critique tant soit peu la politique gouvernementale israélienne estantisémite, haineux des Juifs parce qu’ils sont des Juifs, écrasant ainsi l’idée même de droits pour le peuple palestinien et attribuant à Israël la représentation de l’ensemble des Juifs dans le monde alors que les Israéliens eux-mêmes sont loin d’unanimement approuver son action. En plus de quoi le Premier Ministre, sans s’en soucier plus que cela, raye de la carte ses propres compatriotes non-Juifs.

Tout climat délétère bâti sur des accusations fallacieuses de racisme déborde inéluctablement ceux qui en sont à l’origine, et toujours, à un titre ou à un autre, les conséquences en sont tragiques. C’est ce qu’affronte actuellement Nada Kiswanson, avocate aux Pays-Bas, qui représente en Europe et auprès de la Cour pénale internationale (CPI) l’organisation israélienne Al-Haq (en arabe, «le droit»), créée en 1979 et qui se consacre exclusivement à la défense des Droits de l’Homme dans les Territoires palestiniens. Elle compte parmi ses anciens cadres l’avocate jordano-palestinienne Mona Rishmawi, aujourd’hui Cheffe du Département État de droit, Égalité et Non-Discrimination au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme.

C’est à l’initiative d’Al-Haq que l’Autorité palestinienne s’est jointe au Statut de Rome de la CPI après la campagne militaire dévastatrice menée par Israël à l’été 2014 à Gaza, de même que l’organisation, associée pour l’occasion au Centre al-Mezan pour les Droits de l’Homme, à Addameer et au Centre palestinien pour les Droits de l’Homme, a soumis à la Procureure, Fatou Bensouda, plusieurs communications demandant que la CPI enquête sur la question.

Avocate d’une ONG palestinienne à la CPI, elle est menacée de mort