Tag Archives: Conférence international des barreaux

ICC: LA PROTECTION DE L’AVOCAT ET DE LA DEFENSE DEVANT LES JURIDICTIONS PENALES INTERNATIONALES

juillet 2017

Image result for Conférence international des barreaux

L’avocat est le lien entre l’individu et la société. En sa qualité de défenseur, a une mission particulière au sein de la
société civile et il est nécessaire de veiller à ce que les principes essentiels qui guident son exercice professionnel
puissent être respectés.
L’avocat est par principe indépendant. Il ne peut altérer l’intérêt de son client avec d’autres intérêts : l’intérêt personnel
ou les intérêts de tiers. L’avocat doit bénéfi cier du secret professionnel et doit veiller au respect des règles de confl it
d’intérêt.
Au regard de ces contraintes, la profession a donc été organisée sous la forme de barreaux qui assure l’autorégulation
de la profession. L’avocat est ainsi protégé des mises en cause et des pressions exercées à son encontre dans l’exercice
de sa défense. En contrepartie, le barreau qui le protège, veille à ce que les principes essentiels qui guident son action
soient respectés. Le barreau est également un juge disciplinaire. Dans cette conception, le barreau est le garant des
principes essentiels de la profession en vue de servir les intérêts du public.
C’est ainsi que les barreaux qui ont été créés à travers le monde comme des personnes morales de droit privé avec une
mission de service public : la défense du public par le respect des valeurs et des principes de la profession d’avocat.
D’aucun ne considère que les barreaux sont des associations d’avocats à caractère corporatiste. C’est une confusion
et cette confusion peut aisément être entretenue lorsque les avocats se regroupent dans des associations à caractère
privé ce qui laisse entendre que les avocats défendent les intérêts personnels de ses membres et non l’intérêt public
puisqu’une association de droit privé est par principe au service de ses adhérents.

http://images.lexbase.fr/sst/CIB/L2_4_C.pdf

OIAD: FOCUS SUR L’OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DES AVOCATS EN DANGER (OIAD) : UNE INSTITUTION AU SERVICE DES CONFRÈRES MENACÉS

mars 2017

image 16

Parce qu’ils s’engagent à défendre les droits de leurs clients et parce qu’ils constituent souvent l’ultime rempart lorsque les droits de l’Homme ou les libertés fondamentales sont violés ou menacés, plusieurs centaines d’avocats sont chaque année victimes de détention arbitraire, de persécution, parfois de meurtre. C’est pour lutter contre ces drames qui sont aussi des coups portés à l’Etat de droit que l’Observatoire international des avocats en danger a vu le jour.

(Photo) Lancement de l’OIAD au CNB en décembre 2016 : Richard Sédillot, vice-président de la Commission des affaires européennes et internationales du CNB, Fatimata Mbaye, Pré- sidente d’honneur de l’OIAD, Françoise Mathe, Présidente de la Commission Libertés et droits de l’Homme du CNB et le Bâtonnier Philippe-Henri Dutheil, Président de la Commission des Affaires européennes et internationales du CNB.]

L’Observatoire international des avocats en danger renait de ses cendres. Après une première phase d’existence entre 2008 et 2011, les activités de l’OIAD avaient pris fi n au terme du fi nancement européen qui le soutenait. Le besoin urgent de solidarité au sein de la profession, les attaques toujours plus violentes contre la profession – en Turquie, en Chine, en Egypte et dans de nombreux autres pays encore – ont cependant conduit les partenaires de cet Observatoire à se réunir à nouveau pour poursuivre les travaux engagés et assurer la pérennité de cet outil au service des avocats dont la liberté, l’exercice professionnel ou la vie sont menacés en raison de l’exercice légitime de leur profession.

http://images.lexbase.fr/sst/CIB/lettre1_17.pdf