Tag Archives: Algeria

Algeria: Soutien aux collectifs de défense des détenus et marche nationale le 24 octobre : La colère des avocats

le 13 octobre, 2019

Soutien aux collectifs de défense des détenus et marche nationale le 24 octobre : La colère des avocats

Le conseil de l’UNOA a «unanimement» dénoncé «toute forme de dépassement et d’entrave à l’encontre de la liberté d’expression, de la liberté de manifester et de la liberté de circulation».

Les avocats réitèrent leur soutien au mouvement populaire. L’Union nationale des Ordres des avocats (UNOA), réunie hier en son siège à la Cour suprême, a annoncé l’organisation d’une marche nationale à Alger le 24 octobre.

Dans sa déclaration sanctionnant les travaux de son conseil regroupant les bâtonniers du pays, l’UNOA a réaffirmé son «soutien» au mouvement populaire, comme stipulé dans les précédents communiqués rendus publics par l’organisation. Le conseil de l’UNOA a «unanimement» dénoncé «toute forme de dépassement et d’entrave à l’encontre de la liberté d’expression, de la liberté de manifester et de la liberté de circulation».

Il a ainsi condamné les arrestations opérées parmi les manifestants pacifiques. «Ces arrestations constituent une violation des droits et des libertés consacrés par la Constitution et les conventions ratifiées par l’Algérie», précise le conseil, exigeant la libération «immédiate et sans condition» de tous les détenus d’opinion.

L’Union n’a pas manqué de condamner «toutes les formes de violence et de dépassement» exercées lors de la marche des étudiants.

Les membres de l’organisation ont dénoncé les entraves rencontrées par les avocats lors de l’exercice de leur mission dans la défense de ces détenus, appelant les magistrats, en tant que «pouvoir indépendant», à «n’obéir qu’à la loi et à leur conscience dans leur traitement des affaires qui leur sont soumises».

Soutien aux collectifs de défense des détenus et marche nationale le 24 octobre : La colère des avocats

https://www.inter-lignes.com/lordre-des-avocats-appelle-a-une-marche-nationale-jeudi-prochain-a-alger/

https://www.algerie1.com/societe/atteintes-aux-libertes-les-avocats-appellent-a-une-marche-nationale-le-24-octobre

http://liberte-algerie.com/actualite/greve-generale-et-marche-jeudi-prochain-325794

https://www.liberte-algerie.com/actualite/les-avocats-menacent-de-boycotter-les-juridictions-penales-325591

https://www.tsa-algerie.com/le-hirak-retrouve-sa-vigueur-les-avocats-entrent-en-scene/

https://www.liberte-algerie.com/actualite/les-avocats-reinvestissent-la-rue-325864

Algeria: Marche des avocats à Tizi Ouzou et Bejaia

le 19 septembre, 2019

Image may contain: 5 people, people smiling, people standing, crowd and outdoor

Les avocats des wilayas de Tizi Ouzou et de Bejaia ont entamé ce matin une marche pour soutenir les détenus d’opinion et dénoncer le régime en place.  Ils scandent : « Etat civil et non militaire », « le peuple veut la chute de Gaid Salah », « libérez la justice », ou encore « pas de vote avec la bande».  Les avocats de Bejaia affirment qu’ils descendront dans la rue, en scandant « Gaid Salah dégage ! ».

La marche des avocats intervient au lendemain du discours du chef d’Etat-major, Ahmed Gaid Salah, qui a annoncé hier, à partir de la 6è Région militaire à Tamanrasset, avoir donné des instructions à la gendarmerie nationale pour limiter l’accès à la capitale aux manifestants les vendredis, jour de manifestation populaire contre le régime.

Des membres du Comité  National pour la Libération des détenus (CNLD)  se sont rassemblés ce matin devant le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger pour réclamer la libération des détenus d’opinion.

Marche des avocats à Tizi Ouzou et Bejaia

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/marche-des-avocats-a-tizi-ouzou_mg_5d836b04e4b0957256b209fd

http://www.jeune-independant.net/Marches-des-avocats-a-Tizi-Ouzou.html

http://www.tribunelecteurs.com/tizi-ouzou-des-centaines-davocats-marchent-pour-un-changement-radical-du-systeme/

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/142208

https://www.liberte-algerie.com/actualite/non-a-linstrumentalisation-politique-de-la-justice-324338

Amnesty international appelle le pouvoir algérien à cesser la répression

Algeria: L’avocat Abdelhak Mellah arrêté à Alger

le 20 septembre, 2019

L’avocat Abdelhak Mellah arrêté à Alger

L’avocat Abdelhak Mellah du barreau de Boumerdès a été arrêté par des policiers à Alger. Engagé au sein du mouvement de soulèvement, Abdelhak Mellah s’est illustré, notamment, par ses prises de positions courageuses au sein de la corporation des avocats. Il est l’un des artisans du refus des avocats de Boumerdès de refuser l’encadrement des élections présidentielles.

L’avocat Abdelhak Mellah arrêté à Alger

L’avocat Abdelhak Mellah arrêté à Alger

https://www.amnesty.fr/presse/algrie-il-faut-mettre-un-terme-la-vague-darrestati

L’avocat Abdelhak Mellah libéré

L’avocat Abdelhak Mellah arrêté à Alger

Algeria: Attempted killing of human rights defender Salah Dabouz

September 11, 2019

Salah Dabouz

On 9 September 2019, human rights defender Salah Dabouz was attacked and stabbed by two masked men in the Chouahin neighbourhood of Ghardaïa in an attempted killing.

Salah Dabouz is a prominent Algerian human rights defender and a defence attorney representing several activists across Algeria. Salah Dabouz previously served as the President of the Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (Algerian League for the Defence of Human Rights, LADDH), an independent association founded in 1985. LADDH works on  documentation of human rights violations in Algeria committed by security services and armed groups. Salah Dabouz is also a member of the Commission on Human Rights of the International Union of Lawyers, and a founding member of the Autonomous Union of Lawyers in Algeria.

On 9 September 2019, during Salah Dabouz’s visit to the city of Ghardaïa, two masked men attempted to kill the human rights defender when they attacked and stabbed him. Previously, Salah Dabouz received a death threat; he submitted a complaint to the Prosecutor’s Office of Ghardaïa on 27 June 2019, but the Algerian Authorities did not respond to the death threat, as no investigation was carried out.

https://www.frontlinedefenders.org/en/case/attempted-killing-human-rights-defender-salah-dabouz

Human rights lawyer stabbed in “attempted murder”

https://www.tsa-algerie.com/derniere-minute-salah-dabouz-victime-dune-agression-a-larme-blanche/ (FRANCAIS)

https://www.observalgerie.com/actualite-algerie/algerie-le-defenseur-des-droits-de-lhomme-salah-dabouz-agresse-a-larme-blanche/ (FRANCAIS)

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/maitre-salah-dabouz-agresse-a-l-arme-blanche-par-des-hommes-cagoules-a-ghardaia_mg_5d774809e4b064513573c329 (FRANCAIS)

https://www.elwatan.com/edition/actualite/salah-dabouz-agresse-par-des-individus-cagoules-a-ghardaia-09-09-2019 (FRANCAIS)

Image may contain: text

Image may contain: 1 person, sitting

Communiqué 23/2019

Maître Salah Dabouz victime d’une tentative d’assassinat

Monsieur Kacem Soufghalem, militant mzab des adroit de l’homme, ancien compagnon de cellule du docteur Fekhar et ami de Me Dabouz, a rapporté sur sa page Facebook : « Me Salah Dabouz a été victime d’une agression à l’arme blanche dans le quartier chouahin à Ghardaïa. Je viens de le transporter aux urgences. Des hommes cagoulés l’ont agressés selon ses premiers dires ».

Selon M. Soufghalem, Me Salah Dabouz se rendait chez Hadj Brahim Aouf, un autre militant et ami de l’avocat, lorsque deux jeunes hommes cagoulés l’ont attaqué à l’arme blanche. Il a cinq points de sutures sur l’un des bras qui ont été lacérés au couteau, lorsqu’il a tenté de se couvrir le visage. En se défendant, les deux assaillants l’ont jeté à terre. Me Dabouz souffre de blessures et coups violents à la tête.

Ceux qui ont menacés Me Dabouz de mort, il y a quelques mois, à la sortie du tribunal de Ghardaïa dont la plainte est restée sans suite, sont passé à l’action. Me Dabouz vient d’être victime d’une agression par arme blanche à Taghardayt (Ghardaïa). Nous tenons responsables de cette agression les autorités de Taghardayt complices par leur passivité. Ils peuvent même être les commanditaires.

Après avoir éliminé le Docteur Fekhar, ils essayent d’éliminer ceux qui restent et qui refusent de se taire. Ceux qui les dénoncent. Soit vigilant cher ami Kacem. Tu es ciblé toi aussi par la même mafia qui n’a ni âme ni conscience.

Si les deux exécuteurs de la tentative d’assassinat de l’avocat courage, Me Salah Dabouz, ne sont pas connus car encagoulés, les commanditaires, eux, ils sont bien connus. A leur tête le général dictateur Ahmed Gaid-Salah et ses sous-traitants locaux, le Wali Azzeddine Mechri, le procureur général Mohamed Bensalem, Mohamed Bouhrich, Juge d’instruction de la première chambre du tribunal de Taghardayt. Khathir Bouzidaoui, procureur de la république près le tribunal de Taghardayt, Mohamed Fahim, Président de la cour de Taghardayt et de la chambre d’accusation, et bien d’autres.
En effet, quand Me Dabouz avait déclaré qu’il rentrait en grève de la faim, il avait cité parmi les causes, en plus du dénie de justice, la non prise au sérieux de sa plainte contre des menaces de mort qu’il avait reçu devant le tribunal même de Taghardayt, à l’occasion de sa présentation pour signer le contrôle judiciaire auquel il était soumis trois fois par semaine à 600 Km de chez lui.

Nous condamnons énergiquement cette tentative d’assassinat et assurons toute notre solidarité indéfectible à Me Salah Dabouz. Si nous n’avons aujourd’hui que nos mots pour faire face à ces injustices, nous faisons la promesse de tout faire pour poursuivre en justice les criminels responsables de cette agression et de l’assassinat du docteur Fekhar et de tant d’autres crimes.

Paris le 09 septembre 2019
Président d’Izmulen
Mohammed Dabouz

(Izmulen Droits At Mzab Facebook, 10/09/19)

Algeria: Une avocate, membre du RCD, victime d’une tentative d’assassinat à Chlef (communiqué)

le 3 septembre, 2019

Wassila Boughari la secrétaire nationale du RCD au mouvement

Wassila Boughari, avocate, secrétaire national du RCD au mouvement associatif a échappé à la mort, mardi, dans son cabinet dans la ville de Chlef à la suite d’une agression menée contre elle, dans son bureau, avec un couteau de boucher.

Il s’agit, indique le Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RDC) d’une “tentative de meurtre préméditée”.  Selon le communiqué du RCD, un “ individu muni d’un sac a fait irruption, en fin de matinée, dans le bureau de l’avocate avant d’exhiber un couteau de boucher pour s’en prendre directement à la jeune femme sans engager un dialogue d’aucune espèce.” L’avocate s’est défendue “vigoureusement contre son agresseur” mais a reçu des coups d’arme blanche au niveau du cou.

Les cris d’alarme de l’avocat l’ont probablement sauvée de la mort. Mais l’agresseur a profité de la confusion qui a régné pour prendre la fuite en abandonnant son sac et une paire de gants. L’avocat dont les blessures ont nécessité la pose de plusieurs points de suture était au tribunal de la ville en “ attente d’éléments nouveaux sur l’identité de l’agresseur suite à la plainte déposée au niveau du procureur de la république.”

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/une-avocate-membre-du-rcd-victime-d-une-tentative-d-assassinat-a-chlef-communique_mg_5d6e8ce4e4b0cdfe057654f2?utm_hp_ref=mg-politique-algerie

https://a8ab9grp.com/tentative-dassassinat-de-wassila-boughari-le-rcd-donne-certains-details/

https://www.tsa-algerie.com/tentative-dassassinat-de-wassila-boughari-le-rcd-donne-certains-details/

Chlef : Tentative d’assassinat de Wassila Boughari, avocate et Secrétaire nationale du RCD

https://www.inter-lignes.com/le-rcd-denonce-une-tentative-dassassinat-contre-sa-secretaire-nationale-du-mouvement-associatif-wassila-boughari/

https://www.lematindalgerie.com/le-rcd-denonce-une-tentative-dassassinat-contre-wassila-boughari-chlef

https://www.inter-lignes.com/le-rcd-denonce-une-tentative-dassassinat-contre-sa-secretaire-nationale-du-mouvement-associatif-wassila-boughari/

Tentative d’assassinat de Wassila Boughari : le RCD donne certains détails

Récit de la tentative d’assassinat de Me Wassila Boughari

Tentative d’assassinat de Wassila Boughari: L’auteur présumé arrêté (communiqué du Parquet)

L’agresseur présumé de l’avocate Wassila Boughari arrêté

https://www.facebook.com/RCDdz/

https://www.lavantgarde-algerie.com/article/actualites/tokyf-oydaaa-alhbs-almkt-almshtbh-fyh-fy-mhaol-ghtyal-almhamy-boghary-osyl (ARABIC)

——-SOLIDARITÉ ET SOUTIEN—–
—A MAÎTRE BOUGHARI WASSILA—
Le barreau de Tizi-Ouzou dénonce et condamne avec ferveur la lache tentative d’assassinat dont a été victime notre chère consœur maître Wassila BOUGHARI à Chlef.
Nous apportons notre soutien indefectible à notre chère consœur et tout le barreau de Blida.
La robe noir est signe de noblesse et joue un rôle prépondérant en matière des libertés et dans l’édifice d’un état de Droit.
L’avocat s’engage dans les causes justes, il défend le citoyen contre toute atteinte et ne menage aucun effort d’être aux côtés de ses concitoyens, surtout dans l’étape actuelle que traverse notre pays.
L’avocat doit être protégé dans l’exercice de ses fonctions dans son intégrité physique et morale.
نندد بكل شدة محاولة القتل التي تعرضت لها زميلتنا الأستاذة وسيلة بوغاري من منظمة البليدة و الكائن مكتبها بالشلف.
كلنا متضامنين مع الزميلة معنويا و ماديا.
مهنة الدفاع مهنة نبيلة تستلزم الاحترام من الجميع و واجب الحماية الجسدية و المعنوية مفروض خاصة في ظل الظروف الخاصة التي تمر بها البلاد وصمود المحامي مع الشعب العريق في مطالبه النبيلة.
عاشت مهنة المحاماة قوية و متضامنة و نبيلة و شريفة وحرة من اجل دولة القانون وجزائر حرة وديمقراطية.
النقيب صالح براهيمي
Le Batonnier Salah BRAHIMI.

(Ordre des avocats de Tizi Ouzou Facebook, 03/09/19)

Algeria: Me Salah Dabbouz suspend sa grève de la faim

le 7 août, 2019

Me Salah Dabbouz suspend sa grève de la

Me Salah Dabouz, l’avocat en grève de la faim depuis 31 jours ( le 8 juillet) , a décidé aujourd’hui de suspendre sa grève de la faim en réponse à tous ceux qui le priaient de le faire.

Me Dabbouz dit vouloir donner du temps à ceux qui lui demandaient “de protester d’une autre manière” de trouver avec lui les moyens de le faire sans recourir à la grève de la faim.

Remerciant tous ceux qui l’ont soutenu dans cette action de protestation et de lutte avocats, militants ou simples citoyens, il n’écarte pas cependant de reprendre sa grève de la faim si jamais les obstacles et entraves à ses requêtes judiciaires persistent.  “Je me bâterais jusqu’au bout pour que les droits à la défense soient respectées et que les justiciables aient droit à de procès équitables”.

L’avocat des droits de l’homme avait, cependant, rappelé les obstacles qu’il rencontrait dans l’exercice de son métier d’avocat et de défenseur des droits humains tout en espérant que les tribunaux notamment celui de Ghardaïa, cause de tous ses problèmes récents, revienne à une stricte application du droit.

 

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/me-salah-dabbouz-suspend-sa-greve-de-la-faim_mg_5d4b073ae4b0066eb70b7e99?ncid=fcbklnkfrhpmg00000008&fbclid=IwAR1MssM52cm6tvJ1mh-L6Dg-FZXJjqGbJcXHryL9tcHUKrmdDfIWCrSYx7A

Vidéo : Salah Dabouz met fin à sa grève de la faim

Me Salah Dabouz suspend sa grève de la faim

https://algerie7.com/actualite/video-salah-dabouz-met-fin-a-sa-greve-de-la-faim/

Salah Dabouz suspend sa grève de la faim

#SalahDabouz

#Salah_Dabouz

#Nous_Sommes_tous_Salah_Debouz

Algeria: Khenchela : l’avocat Ramzi Chekhab poursuivi pour incitation à manifester

le 5 août, 2019

Ramzi Chekhab, avocat connu pour son soutien pour le mouvement de dissidence citoyenne à Khenchela, est poursuivi par le procureur pour délit d’incitation à manifester.

Comme le montre le document publié par le concerné, une instruction est lancée contre Ramzi Chekhab pour avoir appelé à manifester à Khenchela sur son compte Facebook. C’est dire que la toile est largement surveillée par les limiers du ministère de l’Intérieur.

Plus grave encore, il est écrit noir sur blanc que l’avocat Ramzi Chekhab est accusé d’avoir « appelé les gens à prendre part au hirak du 22 février 2019 » !

Ce sont là des faits qui prouvent, si besoin est, que la justice et les officines qui l’actionnent accompagnent bel et bien le hirak mais pas comme on l’aurait souhaité.

Par cette convocation un nouveau cran de verrouillage répressif vient d’être passé par les autorités.

Khenchela : l’avocat Ramzi Chekhab poursuivi pour incitation à manifester

https://www.liberte-algerie.com/actualite/un-avocat-de-khenchela-poursuivi-en-justice-321399

Alger : plusieurs personnes, dont un collaborateur de TSA, interpellées