Tag Archives: Algeria

Algeria: Enlèvement aujourd’hui de Me Amara Mohsen, la LADDH réagit

le 1er juillet, 2017

Me Amara Mohsen

La Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (aile de Me Salah Dabouz) a rendu public un communiqué condamnant l’arrestation de maître Amara Mohsen.

Une vidéo a envahi les réseaux sociaux, montrant l’enlèvement de l’avocat Amara Mohsen, par des personnes en tenue civile, d’une manière très violente, le forçant à monter dans une voiture civile de marque Volkswagen, de type Caddy, de couleur bleue, immatriculée du numéro : 071402-109-16. A la fin de la vidéo, un commentaire indique que c’est des éléments des services de sécurité qui ont procédé à cet enlèvement : “C’est l’Etat qui l’a pris et personne ne peut contester les agissements de l’état”, entendra-t-on sur la vidéo.

L’enlèvement de Me Amara Mohsen qui a eu lieu en plein jour, par des personnes en tenue civile et le commentaire déclarant qu’il s’agissait de représentants de l’Etat constituent une grave violation des droits de la citoyenneté, garantie par la Constitution. Cet acte est un indicateur de la volonté de certaines parties du pouvoir à entraîner le pays dans un cycle d’actes illégaux pour propager la peur dans la société et imposer le fait accompli. Cela permettra à certains groupes d’agir en dehors des lois de la République.

http://www.lematindz.net/news/24786-kidnapping-de-me-amara-mohsen-la-laddh-reagit.html

https://algeriepart.com/2017/07/01/video-kidnappe-plein-jour-larrestation-musclee-dun-avocat-a-alger-suscite-lindignation-algeriens/

http://www.huffpostmaghreb.com/2017/07/03/la-dgsn-explique-les-conditions-darrestation-de-mohsen-amara_n_17374786.html

http://lavoixdalgerie.com/garde-a-vue-de-maitre-mohcene-amara-prolongee-avocat-menace-batonnat/

https://www.h24info.ma/monde/video-algerie-lavocat-mohcene-amara-arrete-manu-militari-pleine-rue/

Advertisements

Algeria: Harassment of Salah Dabouz Intensifies

March 9, 2017

Salah Dabouz

On 6 March 2017, human rights defender Salah Dabouz was informed that two intelligence officers were asking about him in Ghardaïa. This development is part of ongoing harassment that Salah Dabouz has experienced since he began legally representing human rights defender Kamal Eddin Fekhar who has, as of 9 March 2017, been on hunger strike for 66 days against his arbitrary detention.

On 6 March 2017, Salah Dabouz was informed that two intelligence officers were questioning people about him in Ghardaïa. Salah Dabouz has, for the past few months, faced ongoing harassment as a result of his involvement, as lead lawyer, in the legal defense of Kamal Eddin Fekhar and his colleagues who were arrested on 9 July 2016.

The human rights defender has received threatening calls from people identifying themselves as police officers who proceeded to ask him to turn himself in to the police despite him receiving no official summons for interrogation. Salah Dabouz has also faced a media campaign against him headed by Al-Nahaar newspaper, that accused him of causing trouble in Ghardaïa. When he tried to challenge the campaign in court, the court refused to accept his complaint. The human rights defender has been called for investigation on multiple occasions. On 13 July 2016, Salah Dabouz was placed under judicial review as a direct result of his representation of Kamal Eddin Fekhar, who was detained on 9 July 2015 under fabricated charges that include inciting violence through peaceful and armed protests, spreading hate and jeopardising national unity. On 1 March 2017, the investigative judge in the review case against Salah Dabouz refused to terminate the review process despite his full compliance and cooperation.

https://www.frontlinedefenders.org/en/case/harassment-salah-dabouz-intensifies

https://www.frontlinedefenders.org/en/statement-report/adoption-partnership-priorities-opportunity-eu-push-meaningful-progress-protection

http://www.tamurt.info/communique-comite-contre-repression-kabylie-halte-a-repression-a-loppression-kabylie-mzab/ (FRANCAIS)

Des militants des droits de l’homme emprisonnés à Laghouat

le 15 décembre, 2016

No automatic alt text available.

Algeria: Me Salah Debouz, président de la LADDH, placé sous contrôle judiciaire

le 13 juillet, 2016

Maitre Salah Dabouz, l’avocat Dr. Kamaleddine Fekhar et président de laLa Ligue algérienne pour la défense de droits de l’Homme (LADDH)

Me Salah Debouz, président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) a été placé, ce mercredi 13 juillet, sous contrôle judiciaire par la juge d’instruction du tribunal de Ghardaïa pour introduction d’objets à l’intérieur de la prison dont un journal et un ordinateur et à cause de certaines de ses déclarations, a appris TSA du concerné.

Parmi les déclarations citées par la magistrate figure celle liée aux conditions de détention des prisonniers, selon lui. « Je compte faire appel », précise Me Debouz.

Six des sept personnes venues le soutenir ont été interpellées par la police puis relâchées, affirme Me Salah Debouz.

Me Salah Debouz, président de la LADDH, placé sous contrôle judiciaire

http://www.idhae.org/observatoire-fr-page4.1.alg161307.htm

http://www.elwatan.com/actualite/droits-de-l-homme-salah-debouz-place-sous-controle-judiciaire-14-07-2016-324988_109.php

Ghardaïa/ Salah Debouz et six militants arrêtés puis libérés

Algérie/Me Salah Debouz, président de la LADDH a été placé, ce mercredi 13 juillet, sous contrôle judiciaire à Ghardaïa

http://actu33.com/1362_Salah-Debouz-pr%C3%A9sident-de-la-LADDH-plac%C3%A9-sous-contr%C3%B4le-judiciaire/

https://www.frontlinedefenders.org/en/case/case-history-salah-dabouz

 

 

Algeria: Un avocat algérien, militant des droits de l’homme, arrêté en Italie

21 août, 2015

Rachid Mesli, avocat algérien

La police italienne a arrêté un avocat algérien alors qu’il franchissait la frontière italo-helvète par le tunnel du Grand-Saint-Bernard. Spécialisé dans les droits de l’homme, il vivait en Suisse depuis 15 ans sous le statut de réfugié politique.

C’est en voyant ses papiers d’identité, lors du passage de la frontière, que les policiers du Val d’Aoste, au nord-ouest de l’Italie, ont arrêté Rachid Mesli, a fait savoir l’AFP en citant des médias italiens.

L’avocat fait objet d’un mandat d’arrêt international d’Interpol émis par les autorités algériennes qui l’accusent de terrorisme.

http://francais.rt.com/international/5896-avocat-algerien-arrestation-italie

http://www.elwatan.com/actualite/la-justice-italienne-libere-l-avocat-algerien-rachid-mesli-23-08-2015-302072_109.php