Tag Archives: Algeria

Algeria: Me Salah Dabouz vient d’être relâché

le 17 mai, 2019

Salah Dabouz relâché

Nous venons d’apprendre il y a quelques minutes que Me Salah Dabouz arrêté en milieu d’après midi à la Grande Poste, a été relâché par les services de sécurité.

Grand soulagement de sa famille qui l’avait cherché au sein de plusieurs commissariats et des militants des droits de l’homme qui ont lancé l’alerte de son arrestation et sa disparition.

https://www.lematindalgerie.com/me-salah-dabouz-vient-detre-relache

https://www.liberte-algerie.com/actualite/les-pv-daudition-sont-faux-316108

Le maire de Chemini et les militants, détenus au commissariat de Sidi Abdellah, libéréss

https://www.elwatan.com/edition/actualite/la-bataille-de-la-grande-poste-18-05-2019

https://www.lematindalgerie.com/interpele-par-la-police-me-salah-dabouz-disparu

Après le maire de Chemini, l’avocat Salah Dabouz, agressé et mené vers une destination inconnue

https://www.facebook.com/official.page.of.Salah.DABOUZ/

Image result for salah dabouz

Algeria: Rights lawyer Salah Dabouz beaten by police and arrested

May 17, 2019

https://defendlawyers.wordpress.com/2019/05/07/algeria-judicial-harassment-of-human-rights-lawyer/

https://ameslay.com/2019/05/apres-le-maire-de-chemini-lavocat-salah-dabouz-agresse-et-mene-vers-une-destination-inconnue/ (FRANCAIS)

https://www.elwatan.com/edition/actualite/la-bataille-de-la-grande-poste-18-05-2019 (FRANCAIS)

https://www.algerie360.com/soutien-au-mouvement-populaire-magistrats-et-avocats-remontent-au-front/ (FRANCAIS)

https://www.algeriepatriotique.com/2019/05/14/marche-des-avocats-de-tizi-ouzou-contre-lelection-du-juillet/ (FRANCAIS)

https://www.algeriepatriotique.com/2019/05/14/les-avocats-reinvestissent-le-terrain-pour-un-etat-de-droit/ (FRANCAIS)

https://www.lematindalgerie.com/la-laddh-reclame-la-liberation-de-fekhar-hadj-brahim-ains-que-la-fin-du-harcelement-judiciaire (FRANCAIS)

N.B.: عاجل : لقد تم الإعتداء بعنف على المحامي الأستاذ صالح دبوز من طرف رجال الشرطة في الجزائر العاصمة وتمت قيادته إلى جهة مجهولة

لقد تم الإفراج عن المحامي الأستاذ صالح دبوز منذ لحظات في درارية قرب الجزائر العاصمة

MISE A JOUR 17/05/19: Me Salah Dabouz vient d’être libéré à Draria près d’Alger

UPDATE 17/05/19: Salah Dabouz was released in Draria, close to Alger.

Image may contain: 5 people, people smiling, people standing, crowd and outdoor

——–MARCHE DES AVOCATS——–
——–TIZI OUZOU 14 MAI 2019——
Pour notre belle Algérie,nous avons bradé le soleil,la soif et le poids du jeûne pour assurer notre Peuple de notre soutien indéfectible dans son juste combat.
L’Avocat est plus interpellé dans ces moments décisifs,il a le Devoir de faire sienne cette revendication citoyenne pour sauver le pays et libérer définitivement la Justice qui est soumise à des pressions sans précédent à des fins inavouées.
Nous dénonçons et rejetons les élections prévues pour le 04 juillet car elles ne feront que mener notre cher pays vers des lendemains incertains qui seront la cause d’une énorme crise politique s’ajoutant à la crise économique et financière qui nous menace dès à présent .
Nous maintenons la revendication essentiel du départ de tout le Système pour sauver l’Algerie.
Accepter le Verdict Populaire qui stipule que Seul le Peuple est souverain.
Primauté du civil sur le militaire:
Il est temps que l’Armée nationale joue son vrai rôle et se retire de toute gestion politique et que cette institution sache que le peuple est conscient et assurerait la défense de son pays contre toute tentative malsaine.
Le Bâtonnier S BRAHIMI.

(Ordre des avocats de Tizi Ouzou Facebook, 14/05/19)

Algeria: Judicial Harassment of Human Rights Lawyer

May 7, 2019

Lawyer, Mr. Salah Dabouz, former president of the Algerian League for the Defense of Human Rights (LADDH).

An Algerian human rights lawyer is facing charges and restrictions on his activities, apparently for exercising his right to free speech, Human Rights Watch said today.

Salah Dabouz, a former president of the Algerian League for the Defense of Human Rights (LADDH), is facing a trial for Facebook posts in which he criticized the prosecution of members of the country’s Mozabite ethnic minority. A court has also ordered him to report three times a week to authorities in Ghardaia, 600 kilometers from his home in Algiers. The Algerian authorities should drop all charges against him that are based solely on the exercise of his free speech rights and end the onerous reporting requirement.

“Algerian authorities should stop using repressive laws and crippling sign-in orders intended to shut down criticism of their conduct,” said Sarah Leah Whitson, Middle East and North Africa director at Human Rights Watch.

Police in Algiers arrested Dabouz on April 7, 2019 and transported him the same day to Ghardaia, where judges of the first instance court notified him of two pending cases related to his Facebook posts. The judges released him provisionally but placed him under judicial control, obliging him to sign in twice a week at the court. Later in April, they increased the reporting requirement to three times a week, Dabouz told Human Rights Watch.

Dabouz said that he faces a total of 14 counts.

https://www.hrw.org/news/2019/05/07/algeria-judicial-harassment-human-rights-lawyer

https://www.tolerance.ca/ArticleExt.aspx?ID=444182&L=fr

https://www.hrw.org/ar/news/2019/05/07/329875 (ARABIC)

http://www.eldjazaironline.net/Accueil/%D9%87%D9%8A%D9%88%D9%85%D9%86-%D8%B1%D8%A7%D9%8A%D8%AA%D8%B3-%D9%88%D9%88%D8%AA%D8%B4-%D8%AA%D9%86%D8%AA%D9%82%D8%AF-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%AA%D8%A7%D8%A8%D8%B9%D8%A7%D8%AA-%D8%B6%D8%AF-%D8%A7/?fbclid=IwAR3eYuDdQNJQGJNK3rsBb-fPQh1MCCSvucIqsUy84sUJI2bpglisEhrmRy4 (ARABIC)

https://www.maghrebvoices.com/a/492473.html?fbclid=IwAR0tS7kxTC9dispL6-wpwBCHH6Lq2UEcJ0obBN6J2BhcaEQOQjCBF6xtCr8 (ARABIC)

https://www.hrw.org/fr/news/2019/05/07/algerie-un-avocat-defenseur-des-droits-humains-subit-un-harcelement-judiciaire (FRANCAIS)

https://www.lorientlejour.com/article/1169444/algerie-un-avocat-critique-de-la-justice-dit-etre-inculpe-de-14-chefs-dinfraction.html?fbclid=IwAR2xqTvMTeTfZL5zO06cQDTIsMKNi42QWIWlw1LHaUzHp0crQfREoPHoQOA (FRANCAIS)

https://www.tsa-algerie.com/direct-la-crainte-dun-passage-en-force-du-pouvoir-les-etudiants-dans-la-rue/ (FRANCAIS)

https://www.actualitesdudroit.fr/browse/afrique/droits-nationaux/21580/algerie-un-avocat-critique-de-la-justice-dit-etre-inculpe-de-14-chefs-d-infraction (FRANCAIS)

Image result for salah dabouz

Image result for salah dabouz

Algeria: Administrative observation of Salah Dabouz extended

May 2, 2019

Image result for salah dabouz wikipedia

On 30 April 2019, the accusation chamber of the Court of First Instance of Ghardaia confirmed the decision made by an investigative judge to keep human rights defender Salah Dabouz under “administrative observation”. The measure was extended by an additional day and now Salah Dabouz is obliged to appear at the police station in Ghardaia every Wednesday, Thursday and Sunday.

On 8 April 2019, Salah Dabouz was arrested by security forces during a meeting in a restaurant in Algiers. The human rights defender was taken to the city of Ghardaia where he was questioned about his posts on Facebook criticising the judiciary. He was released the next day but was issued with a travel ban and kept under “administrative observation”. As part of this procedure, he was summoned to appear at the police station in Ghardaia every Wednesday and Sunday. The city is located around 600 km from Algiers, where the human rights defender lives and works. This procedure is a clear attempt to stop Salah Dabouz from participating in the protests in the capital.

https://www.frontlinedefenders.org/en/case/intimidation-harassment-human-rights-defender-salah-dabouz-amid-uprising

https://www.frontlinedefenders.org/fr/case/intimidation-harassment-human-rights-defender-salah-dabouz-amid-uprising (FRANCAIS)

Image may contain: text

Image may contain: text

Algeria: L’acharnement du parquet de Taghardayt (Ghardaïa) contre l’avocat Me DABOUZ

le 1er mai, 2019

Image may contain: text

Communiqué 14/2019

L’acharnement du parquet de Taghardayt (Ghardaïa) contre l’avocat Me DABOUZ

Rien ne peut justifier la décision de mettre l’avocat, Me Salah Dabouz, sous contrôle judiciaire à 600 Km de son lieu de résidence et de travail.

Depuis le 8 avril 2019, Me Dabouz est contraint de signer deux fois par semaine au tribunal de Taghardayt (Ghradaïa), obligé ainsi de parcourir 2400 km chaque semaine pour une petite signature.

Non content de maintenir ce contrôle judiciaire absurde, la chambre d’accusation de la cour de Taghardayt, présidée par Fahim Mohamed, a ajouté un troisième jour de signature. C’est du jamais vu en Algérie. Mettre un avocat, ancien président de la ligue algérienne des droit de l’homme (LADDH) et membre de Frontline Defenders, sous contrôle judiciaire, à 600 km de son lieu de travail et de résidence avec obligation de signer trois fois par semaine, c’est là qu’apparaît clairement l’intention de vengeance de tout un clan détenant le pouvoir à Taghardayt.

Devant la patience et la détermination de Me Dabouz, l’appareil judiciaire s’est mis en branle pour lui régler des comptes personnels. En effet, le procureur général de Tagharadayt, Mohamed Bensalem se donne en spectacle. Il vient de faire la démonstration la plus caricaturale du fonctionnement de la Justice en Algérie. Abus de pouvoir, et manipulation de l’appareil judiciaire, le tout pour empêcher par tous les moyens illégaux, drapés de légalité, l’avancement du travail de Me Dabouz. Cet acharnement confirme, une fois de plus, la conduite scandaleuse des affaires judiciaires par Mohamed Bensalem et ses collaborateurs, animés par la haine, l’arbitraire et le racisme. Comme si cela ne suffisait pas, ce même Procureur général a mobilisé sa bande d’acolytes, pour lui apporter un soutien public en aggravant les divisions ethniques et communautaires. Cette bande de voyous à la tête de l’appareil judiciaire et administratif de cette Wilaya meurtrie se comporte en conquérants dans un territoire occupé. Il suffit de se référer aux communiqués du Tribunal pour s’en convaincre. Ce sont des déclarations accablantes de la partialité de la justice à Taghardayt.

Nous, Izmulen, condamnons énergiquement les agissements du procureur général, Mohamed Bensalem, du juge d’instruction, Bouhriche Mohamed, et tout le personnel impliqué dans cette politique anti Mzab. Nous exprimons et affichons notre soutien à Me Dabouz dans son combat pour le triomphe de la justice. Nous annonçons à cet égard que nos démarches se poursuivent en vue de traduire devant un tribunal à compétences universelles tous les acteurs de la tragédie mozabite. L’association Izmulen se constituera partie civile pour tous les crimes commis dans le Mzab depuis bien avant 2013 à ce jour. La justice vaincra.

Paris le 1 mai 2019
Président d’Izmulen
Mohammed DABOUZ

(Facebook, 01/05/19)

Grève de la faim de Dr Fekhar : Salah Dabouz explique les raisons

L’Avocat Salah Dabouz relâché mais placé sous contrôle judiciaire

https://www.observalgerie.com/politique/algerie-maitre-salah-dabouz-remis-liberte-provisoire/

https://www.frontlinedefenders.org/en/profile/salah-dabouz (ENGLISH)

Image result for salah dabouz

Algeria: Les avocats exigent le départ du régime

le 21 avril, 2019

http://lecourrier-dalgerie.com/ils-sortiront-de-nouveau-aujourdhui-a-travers-le-pays-les-avocats-et-magistrats-maintiennent-la-pression/

https://www.djazairess.com/fr/lemaghreb/93605

https://www.tsa-algerie.com/les-algeriens-reclament-une-veritable-transition-democratique-pas-une-election/

https://www.tsa-algerie.com/direct-le-pouvoir-continue-de-sacrifier-ses-hommes-mais-ne-cede-pas-sur-lessentiel/

Les robes noires marchent à nouveau

Oran : Les avocats marchent contre le système

https://www.algiersherald.com/rise-of-the-baltaguia-and-the-russification-of-the-algerian-regime/ (ENGLISH)

https://www.scholarsatrisk.org/report/2019-04-17-university-of-algiers/ (ENGLISH)

Image may contain: 2 people, people standing, crowd and outdoor

Image may contain: 6 people, people standing, crowd, suit and outdoor

(Facebook 21/04/19)

Algeria: Les avocats boycottent les activités judiciaires

le 20 avril, 2019

Le boycott, depuis mercredi, des activités judiciaires par les avocats s’est poursuivi hier. A Alger, Oran mais aussi à travers de nombreuses wilayas du pays, les robes noires ont, à l’appel à la grève, lancé en fin de semaine passée par l’Union nationale des ordres des avocats (Unoa), boudé les audiences. En soutien, rappelle-t-on, au mouvement populaire pacifique et pour exiger les réformes et le changement radical du système politique.

Les avocats revendiquent le renforcement des libertés, la protection des droits et la consolidation de l’indépendance de la justice, pour reprendre de nombreux avocats, rappelant que ce boycott des audiences se poursuivra jusqu’au lundi prochain au niveau de toutes les Cours de justice du pays. Sauf, a précisé l’Union nationale des ordres des avocats (Unoa) dans un communiqué, pour délais et rendez-vous en vue de préserver les droits des justiciables. Les robes noires appellent au respect de la dignité de l’avocat et ses droits, revendiquent l’instauration d’un véritable Etat de droit qui ne s’accommode pas d’une justice aux ordres.
«Il est temps que le secteur de la justice s’affranchisse des coups de téléphone, de la corruption et du piston», ont considéré de nombreux avocats, assurant qu’une justice indépendante est garante de la démocratie. «C’est l’injustice et l’arbitraire qui ont conduit des millions d’Algériens à sortir ainsi dans la rue pour réclamer le changement», ont-ils encore rappelé. La crise actuelle que traverse le pays, a estimé l’Unoa, est d’ordre politique avant d’être constitutionnelle, nécessitant, observent les rédacteurs du communiqué, des solutions politiques acceptées par le peuple, dont une transition dirigée par des personnalités consensuelles.

http://lnr-dz.com/index.php?page=details&id=87275

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/136001

Mustapha Bouchachi :  » la contestation doit continuer » et « nous devons rester unis »

Algérie: Les avocats poursuivent le boycott des audiences en soutien au Hirak

https://www.hrw.org/fr/news/2019/04/19/algerie-regain-de-repression-policiere-contre-les-manifestations

https://blogs.mediapart.fr/hamza-hamouchene/blog/190419/quelques-reflexions-sur-le-soulevement-algerien

https://fr.wikipedia.org/wiki/Manifestations_de_2019_en_Alg%C3%A9rie

https://www.jpost.com/Breaking-News/Hundreds-of-thousands-back-on-Algerias-streets-demanding-radical-reform-587378 (ENGLISH)

https://www.hrw.org/news/2019/04/19/algeria-police-renew-crackdown-mass-protests (ENGLISH)

https://en.wikipedia.org/wiki/2019_Algerian_protests (ENGLISH)