Daily Archives: 13/01/2022

DR Congo: Arrestation de Me Balume Kavebwa William, Avocat au Barreau du Nord-Kivu/Goma, par les services de sécurité

13/01/22

Il a été arrêté de manière arbitraire et sans aucun motif valable depuis le 21 novembre 2021 à midi à l’aéroport international de NDJILI, par les services de la DGM puis de l’ANR de la RDC, alors qu’il était sur le point de prendre son vol Ethiopian Airlines pour un séjour professionnel de 4 jours à Dubaï, pour représenter un consortium Espagnol pour lequel il offre ses services depuis un certain temps, afin de faciliter un investissement approuvé par l’Etat Congolais.


Jeune avocat brillant du barreau de Goma qui vit à Kinshasa, ancien responsable du projet sur l’état des droits et de conditions carcérales de l’American Bar Association, ABA, en RDC, ancien conseiller sur les questions d’état des droits du CICR RDC, écrivain et auteur du livre “La société unipersonnelle dans l’ordre juridique congolais” publié par les Editions universitaires européennes, Me Balume représente le meilleur et la fierté de la jeunesse active congolaise et n’a jamais été impliqué dans un activisme politique et reste très respectueux des lois et des institutions du pays. Il est un défenseur acharné des droits et de la dignité humaine.


Pourtant en règle pour son voyage, son arrestation n’est rien d’autre qu’un enlèvement dans la forme car après près d’un mois, nous ne disposons d’aucune information officielle sur les motifs de son arrestation et encore moins, sur les conditions de sa détention malgré les efforts entrepris dans ce sens, à travers le Bureau Conjoint des Nations Unies pour le Droit de l’Homme (BCNUDH) et les membres de sa famille. Ce qui n’est pas digne d’un État de droit.


En tant qu’avocat, nous ne pensons pas que c’est le sort qu’il mérite et exigeons soit sa libération, soit son transfèrement aux juridictions compétentes s’il serait accusé de quelques griefs que ce soit pour son jugement conformément à la loi.


La famille et les amis de Me Balume comptent sur le soutien des autorités Congolaises, des Congolais épris de paix et de la communauté internationale pour obtenir sa libération.

1. Me Balume est avocat au Barreau du Nord-Kivu. Il est citoyen Congolais.

2. Depuis près de 4 ans, Me Balume représente un client, une entreprise basée en Espagne qui souhaite investir dans le secteur des énergies renouvelables.

3. Me Balume a pour mission de faciliter l’installation de ladite entreprise en RDC.

4. Il entreprend des contacts avec différents bureaux de l’état, il va rencontrer plusieurs officiels, y compris des conseillers du Président de la République. Il existe des photos de ses différentes rencontres. Des informations ont même été relayées sur la télévision nationale.

5. Des délégués de ladite entreprise sont arrivées à deux ou trois reprise à Kinshasa en provenance de Madrid. Ils ont décroché des audiences auprès des officiels avec l’appui de Me Balume. A cette occasion, certains accords ont été signés avec l’Etat Congolais.

6. Il y a quelques semaines, Me Balume aurait reçu quelques menaces lui réclamant de l’argent. Ces personnes seraient très proches du pouvoir. Ces personnes estiment qu’elles doivent bénéficier de l’argent de la part de l’entreprise. Malheureusement, l’entreprise n’est pas encore installée et doit finaliser tout le processus administratif. Me Balume aurait été menacé par téléphone à 2 reprises en l’espace des 2 semaines.

7. 22 Novembre, Me Balume doit faire un voyage pour le compte du même client. Il doit se rendre à Dubai dans le but de faciliter certaines démarches pour le compte de ladite entreprise.

8. A la même date, ses partenaires ou collaborateurs proches du pouvoir vont avoir l’information au sujet de son voyage. Ils estiment donc que l’entreprise a déjà les moyens nécessaires. Ces personnes, proches du pouvoir vont donner ordre aux services de la DGM de ne pas laisser Me Balume effectué son voyage.

9. Après avoir fait son check-in avec Ethiopian, la DGM va l’arrêter pour motif d’usage d’un faux passeport. Ce motif n’est pas vrai car Me Balume utilise un passeport délivré par le Ministère des Affaires étrangères. Il a été même à l’ANR pour le contrôle de routine et obligatoire avant l’obtention du passeport qu’il a par ailleurs renouvelé quelques jours avant son voyage. Il semble que pendant sa détention, ils ont essayé de l’accusé de tentative de coup d’état, peut-être une façon de le nuire davantage.

10. Depuis la date du 22 Novembre, la famille n’a pas eu de ses nouvelles. Nous savons qu’il a été transféré à l’ANR en date du 23 Novembre. Depuis lors, il a été détenu en secret. La famille n’a eu aucun contact avec les services de l’ANR.

11. Le responsable de l’entreprise que Me Balume représente, nous a dit être en contact avec certains officiels à ce sujet. Ils nous ont dit par téléphone que Me Balume a été auditionné hier, 30 Novembre 2021.

12. Nous avons soumis le dossier au BCNUDH. Le dossier est documenté mais va certainement prendre du temps. Nous voulons un appui pour avoir les nouvelles de Me Balume. Il doit certainement être dans des très mauvaises conditions. Nous avons besoin de votre solidarité pour que Me Balume retrouve sa liberté.