OIAD/France: Un observatoire pour les avocats en danger

le 9 août, 2019

Image result for observatoire international des avocats en danger

De longue date, les avocats parisiens ont su mettre en avant leur engagement pour le respect des droits de la défense et la protection de leurs confrères. En France bien sûr, mais aussi à l’étranger avec une tradition d’échanges avec les avocats du monde entier. Un travail qu’accomplit aujourd’hui l’Observatoire international des avocats en danger.

Il semble inconcevable d’imaginer un système juridique qui fait valoir les droits de tous les justiciables sans se représenter le rôle de l’avocat. Si son intégrité et son indépendance paraissent être le minimum requis pour qu’il puisse exercer son métier, ces fondamentaux ne sont hélas pas toujours respectés à travers le monde. Avocats assassinés, emprisonnés ou persécutés, les exemples d’atteinte violente à la profession ne manquent pas, de la Turquie à la Chine en passant par l’Égypte, le Mexique ou l’Inde. À ce sujet, le rapport 2018 de l’Institut des droits de l’Homme des avocats européens (IDHAE) ne dénombrait d’ailleurs pas moins de 379 avocats « en danger parce qu’ils tentent de faire leur métier ».

Une thématique sur laquelle le barreau de Paris s’engage également : le 22 mai dernier était organisée une présentation débat autour du rapport de Human Rights Watch : « Des avocats traduits en justice : poursuites abusives et érosion du droit à un procès équitable en Turquie », à la maison du Barreau à Paris. Une rencontre qui faisait écho à un autre événement mis en place par les avocats parisiens le 24 janvier, la Journée internationale de l’avocat en danger, qui était justement consacrée à la situation turque cette année. Le 11 avril dernier encore, c’était Shirin Ebadi qui était accueillie. Avocate et juge iranienne, Prix Nobel de la paix, elle a dû fuir son pays en 2009 en raison de son combat pour les des droits de l’Homme et vit depuis en exil. Toutes ces actions sont menées sous la bannière de l’Observatoire international des avocats en danger (OIAD), une initiative lancée conjointement avec le CNB et deux barreaux étrangers en 2015 pour défendre les avocats menacés au cours de l’exercice de leur métier. L’Observatoire effectue un travail de veille et d’information pour tenter d’enrayer les atteintes au droit à la défense à travers le monde. Avec une structure qui se veut inclusive et ouverte à tous les barreaux, il a déjà été rejoint par 30 d’entre eux en qualité de membre actif.

Entretien croisé avec Basile Ader, vice-bâtonnier du barreau de Paris, et Anne Souleliac, administratrice de l’OIAD.

Un observatoire pour les avocats en danger

https://www.protect-lawyers.com/fr/

Tagged: , , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: