Daily Archives: 28/10/2018

Russia/Crimea: Russia launches new attack on Crimean Solidarity & lawyers defending political prisoners

October 28, 2018

Russian enforcement officers have carried out a second raid on a meeting of the human rights initiative Crimean Solidarity, with the actions of the masked men this time evidently aimed at instilling fear among all those present.  Two Crimean Tatar lawyers Lilya Hemedzhy and Edem Semedlayev were issued ‘warnings’, as was civic activist Dilyar Memetov, one of the coordinators of Crimean Solidarity.  Indeed, the brazen nature of the intrusion and of the officers’ ostentatious photographing of the participants elicits concern that this was a warning to all those who demonstrate solidarity with the victims of persecution.

At the meeting in Simferopol on 27 October, officials from the de facto prosecutor’s office turned up, together with unidentified individuals in masks, who later proved to be from the so-called Centre for Countering Extremism, and some uniformed police officers.  The masked men hovered around photographing people, while the ‘prosecutor’s office’ officials accosted Hemedzhy, Semedlyaev and Memetov, who is the son of political prisoner, Remzi Memetov.

They claimed to have information about single-person pickets which the two lawyers and Memetov were organizing.  Semedlyaev has posted the ‘warning’ in his name, which he considers to be pressure on him as a lawyer.  The ‘warning’ is of the inadmissibility of infringing Russia’s law on ‘extremism’ and on protests.  It claims that the ‘prosecutor ‘has received information that Crimean Tatar activists supporting Hizb ut-Tahrir, the peaceful pan-Islamic organization which it calls ‘terrorist’ are planning “mass protests under the guise of single-person pickets” in support of people suspected of involvement in Hizb ut-Tahrir.

http://khpg.org/en/index.php?id=1540674570&fbclid=IwAR0BeSS8eoEfqS8Y-JLq5GqCm701BRqx0afPd_fDTlbirtRuYbI_KWP7yGM

https://www.unian.info/society/10315212-russian-law-enforcers-in-occupied-crimea-hand-over-notice-to-crimean-solidarity-lawyers.html

https://sivtelegram.media/the-russian-forces-broke-into-the-meeting-of-human-rights-defenders-in-crimea/58489/

https://112.international/opinion/russia-fights-crimean-solidarity-with-long-prison-sentences-and-shattered-childhoods-33141.html

Statement against persecution of lawyers and human rights defenders in the occupied Crimea

Haiti: Justice : le Barreau de Port-au-Prince réclame la tête du Commissaire du gouvernement

le 27 octobre, 2018

Après un arrêt de travail qui a duré plus de 15 jours, les avocats du Barreau de Port-au-Prince ont adopté en Assemblée générale, le vendredi 26 octobre, une résolution réclamant la révocation de Me Ocname-Clamé Daméus à la tête du Parquet de la juridiction.

Le bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Stanley Gaston a fait savoir qu’il avait entamé des discussions avec l’Exécutif en vue de régler l’affaire à l’amiable. « Mais, j’ai essuyé un échec », a -t-il déclaré.

Les avocats ont exigé aussi l’arrestation du Directeur départemental de l’ouest (DDO) de la Police nationale d’Haïti (PNH), Berson Soljour qui, selon eux, avait giflé un des leurs, le 9 octobre 2018.

Aussi, les hommes de loi ont-ils profité de l’occasion pour exiger l’arrestation des policiers Wagner Thomas, Polo Yvenel, Jimmy Mathador qui avaient agressé les avocats Jerry Pétiote et Réginald Févry, à Gerald Bataille, au début du mois d’octobre.

Environ 400 avocats membres du Barreau de Port-au-Prince ont reproché au Commissaire du gouvernement, Me Ocname-Clamé Daméus, d’avoir aidé le DDO, Berson Soljour, à s’échapper des locaux du Parquet après avoir frappé un avocat, entre autres.

« Nous allons maintenir l’arrêt de travail jusqu’à la satisfaction de nos revendications », a martelé le bâtonnier, Me Stanley Gaston.

https://www.vantbefinfo.com/justice-le-barreau-de-port-au-prince-reclame-la-tete-du-commissaire-du-gouvernement/

https://www.juno7.ht/haiti-justice-le-barreau-de-port-au-prince-exige-le-limogeage-de-clame-ocnam-dameus-et-larrestation-de-berson-soljour/

https://rezonodwes.com/deux-avocats-battus-et-arretes-par-des-policiers-de-delmas-33/

https://lenouvelliste.com/article/194081/affaire-berson-soljour-bras-de-fer-entre-le-barreau-et-le-parquet-de-port-au-prince

http://www.alterpresse.org/spip.php?article23658#.W9Uxm5NKjIU

https://rezonodwes.com/haiti-justice-des-policiers-hors-la-loi-font-regner-la-terreur-impunement/

Image may contain: text

(Facebook)

France: Nancy : une avocate menacée de mort par son client, ses confrères se constituent partie civile

le 26 octobre, 2018

L’ordre des avocats du barreau de Nancy s’est constitué partie dans le procès d’un homme poursuivi pour avoir notamment menacé de mort son avocate. Il sera jugé fin novembre devant le tribunal correctionnel.

Les avocats du barreau de Nancy solidaires de leur consœur.

Ce mois-ci, l’ordre des avocats du barreau de Nancy s’est constitué partie civile dans le procès d’un homme poursuivi pour avoir injurié, menacé de mort et de viol sa propre avocate.

Le quinquagénaire a été placé en détention provisoire ce vendredi, après le renvoi de son procès par le tribunal correctionnel de Nancy.

Injures par téléphone

L’homme était à la base jugé ce mois-ci pour des faits de menace avec arme au Haut-du-Lièvre à Nancy. Multi-récidiviste, il a été condamné à 8 mois de prison. Il a ensuite commence à appeler celle qui le représentait, une avocate du barreau de Nancy.

“De multiples coups de fils et des messages vocaux ont été laissés, explique Me Berna, représentant sa consœur dans cette affaire. _En 20 ans de carrière, je crois que je n’ai jamais vu ça !”_Des menaces de violences envers sa famille ont également été prononcées selon Me Berna.

L’homme doit être jugé en à la fin du mois de novembre en comparution immédiate.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/nancy-il-menace-de-mort-son-avocate-l-ordre-des-avocats-se-constitue-partie-civile-1540571964?fbclid=IwAR0Un4WCXka0MrvKisfMX5uIh4TpXorfK-8o9d1gX4GwaP2mwabWrDBDl-E

‪Soutien du CNB Conseil National des Barreaux à notre Confrère et au #BatonnierNancy qui défend sans relâche les avocats de son barreau. La multiplication des agressions sur les #avocats est inacceptable et très inquiétante. Je souhaite un plan national d’action et de prévention https://bit.ly/2SocrGb‬

(Christiane Féral-schuhl Facebook, 27/10/18)