Cameroon: Common Law Lawyers To Resume Work May 2nd- Bar President

April 9, 2017

The Cameroon Bar President has issued a Press Release stating that Common Law Lawyers will resume work on May 2nd as negotiations continue with the government. BaretaNews is adding that one of the central demands of the Common Law Lawyers was a return to two state Federation or outright Independence. The cosmetic solutions presented by Minister Lawrent Esso cannot be sustainable in this present union. Should common law lawyers decide to heed to the calls of the Bar President without the release of ALL in jail NOT ONLY THEIR COLLEAGUES, without dialogue on a possible platform to restoration, let the lawyers know that they are on their own. Lives have been lost, our people maimed and we demand nothing short of restoration. BaretaNews understands the Bar President had meetings with common law lawyers from both zones in Southern Cameroons before coming with these resolutions. Be it as it may, Southern Cameroonians shall declare any lawyer as persona non grata and if possible the guerilla and UPC tactics shall be employed to make sure the dreams of restoration is achieved. The people’s platform has spoken. Attached is the complete Press Release

PRESS RELEASE OF THE BAR ASSOCIATION PRESIDENT

Following the extraordinary Bar Council meetings held respectively in Buea and Bamenda on the Saturdays 18th and 25th March 2017, which meetings were immediately followed by working sessions between lawyers of the two Anglophone regions and the Bar Council,

It was recommended that a unique framework comprising of very senior advocates from the North West and South West regions be set up to reflect on the way forward.

http://bareta.press/common-law-lawyers-resume-work-may-2nd-bar-president/

Ci-dessous, le communiqué publié ce dimanche 09 avril 2017 par le Bâtonnier de l’ordre des avocats du Cameroun, Me J. NGNIE KAMGA, pour expliquer pourquoi les avocats anglophones ont décidé de mettre un terme à leur mouvement d’humeur le 02 mai 2017

COMMUNIQUE DE PRESSE DU BATONNIER DE L’ORDRE DES AVOCATS AU BARREAU DU CAMEROUN

A la suite des sessions extraordinaires du Conseil de l’Ordre des Avocats au Barreau du Cameroun, tenues respectivement à Buea et à Bamenda les samedis 18 et 25 Mars 2017, lesquelles sessions ont été immédiatement suivies de réunions de travail entre les Avocats des deux régions anglophones et le Conseil de l’Ordre,

Il avait été recommandé la mise en place d’un cadre unique de réflexion, comprenant à la fois les Anciens Avocats du Sud-Ouest et du Nord-Ouest.

Par Décision N° 038/BOABC/ADM/03/17 du 31 mars 2017, le Bâtonnier de l’Ordre a mis en place un Conclave d’anciens Avocats du Nord-ouest et du Sud-Ouest, auquel ont été intégrés quelques jeunes Confrères, avec pour mission d’arrêter les modalités de reprise des activités professionnelles par les Avocats résidant dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Ce conclave s’est réuni à Bamenda le 1er avril 2017, puis à Buea le 08 avril 2017.

Prenant acte des réponses du Gouvernement aux revendications exprimées par les Avocats anglophones, telles qu’annoncées par le Garde des Sceaux lors de sa conférence de presse du 30 mars 2017, et de la création par le Ministre de la Fonction Publique d’un Comité Ad-Hoc chargé d’organiser le recrutement spécial d’Auditeurs de Justice et de Greffiers de culture Common Law,

Le Conclave a unanimement formulé les recommandations suivantes à l’attention du Bâtonnier:

1- Autorise le Bâtonnier de l’Ordre à poursuivre le dialogue engagé avec le Gouvernement relativement aux revendications exprimées par les Avocats de la Common Law.

2- Déclare que les Avocats des Régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest reprendront leurs activités le 02 mai 2017, dans l’attente de l’implémentation effective des recommandations du Comité ad hoc qui ont été adressées au Premier Ministre, et qui ont été approuvées par le Chef de l’Etat.

3- Demande au Bâtonnier de réunir de nouveau le Conclave le 30 juillet 2017 pour évaluer les progrès accomplis dans l’implémentation effective des recommandations du Comité ad hoc.

Au nom du Conseil de l’Ordre, le Bâtonnier remercie très sincèrement ses Confrères de ces deux régions pour la confiance renouvelée à l’endroit des Instances dirigeantes du Barreau.

Il remercie plus spécialement les membres du Conclave qui ont consenti d’énormes sacrifices, et qui n’ont ménagé aucun effort aux fins d’aboutir à la normalisation de la situation.

Il prend acte de toutes leurs recommandations, et annonce que les Avocats reprendront leurs activités dans les ressorts des Cours d’Appel du Sud-Ouest et du Nord-Ouest le 02 mai 2017.

Il s’engage enfin à poursuivre avec le Gouvernement, les négociations tendant à la satisfaction effective des demandes exprimées par les Avocats d’extraction anglophone, de même qu’à la libération de ses deux confrères actuellement détenus à Yaoundé.

A très court terme, le Bâtonnier, accompagné d’une délégation du Conseil de l’Ordre, se rendra à Buea et à Bamenda, pour rencontrer les chefs de juridictions avec lesquels seront définies les modalités concrètes de reprise du travail.

Le Bâtonnier tient à souligner que ce retour à la normale n’est que le fruit du dialogue entre le Gouvernement et le Barreau, dialogue qu’il convient de renforcer et de perpétuer, en faisant à la fois montre de détermination et de responsabilité.

Fait à Douala le 09 avril 2017

Le Bâtonnier de l’Ordre

Me J. NGNIE KAMGA

(Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P Facebook)

Advertisements

Tagged:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: