Cameroon: LE VERDICT SUR LA LA DEMANDE DE LIBÉRATION DE L’AVOCAT GÉNÉRAL PRÈS LA COUR SUPRÊME AYAH PAUL ATTENDU LE 21 MARS 2017

le 16 mars, 2017

Image may contain: 1 person, standing

Source: Boris Bertolt
Le verdict sur la demande de libération de Ayah Paul renvoyé au 21 mars 2017. Ses avocats Maîtres Maurice Kamto et Kisob étaient présents pour assurer la Défense de l’avocat général près la Cour Suprême du Cameroun sequestré au Secrétariat d’État à la Défense (SED) à Yaoundé. Sa famille se refuse à tout commentaire.

Au cours de l’audience dee ce jour (jeudi 16 mars) les personnes qui devaient représenter le gouvernement étaient absentes. Aucune preuve portant sur les raisons de sa détention arbitraire n’a été présentée. L’avocat Maurice Kamto qui conduisait la collégialité des avocats en charge de la Défense de Ayah Paul a essayé de prouver que le gouvernement a violé les lois de la République en ordonnant l’arreestation suivi de l’incarcération d’un haut magistrat en excercice.

Rendez-vous jeudi prochain pour le verdict du tribunal. Il faut signaler qu’à cette date, Paul Biya sera en visite officielle en Italie.

Boris Bertolt.

CL2P, Bon à savoir: toujours se méfier de la fausse impression ou l’illusion d’une Justice indépendante distillée parles absences de Paul Biya du Cameroun

Le fait que ce verdict soit prévu alors que le dictateur Paul Biya est en visite officielle en Italie ne doit tromper personne…

Tout cela participe de la légendaire fourberie d’un despote qui se défausse habituellement sur les autres (le garde des sceaux, les magistrats, les élites tribales ou regionales, etc..) de la responsabilité des arrestations et des condamnations arbitraires qu’il ordonne pourtant seul d’un « coup de tête».

Généralement sa justice aux ordres rend – notamment sur les cas les plus sensibles et sujets à controverses comme celui-ci – son verdict en son absence du Cameroun, alors qu’il est précisément celui-là même qui contrôle et a la haute main sur tout le processus de “neutralisation” judiciaire de ses victimees, par l’intermédiaire de son conseiller juridique M. Jean Foumane Akame, le véritable chef de l’institution judiciaire au Cameroun.

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)
http://www.cl2p.org

(Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P Facebook)

Advertisements

Tagged:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: